diumenge, 5 d’octubre de 2008

NE ME QUITE PAS








Originals de les millors cançons d'amor ,disfruteu-les,i digueu-me quina de les dues us agrade mes


Jacques Brel

Ne me quitte pas
il faut oublier
tout peut s'oublier
qui s'enfuit déjà
oublier le temps
des malentendus
et le temps perdu
a savoir comment
oublier ces heures
qui tuaient parfois
a coups de pourquoi
le coeur du bonheur
ne me quitte pas
ne me quitte pas
ne me quitte pas
ne me quitte pas
moi je t'offrirai
des perles de pluie
venues de pays
où il ne pleut pas
je creuserai la terre
jusqu'après ma mort
pour couvrir ton corps
d'or et de lumière
je ferai un domaine
où l'amour sera roi
où l'amour sera loi
où tu seras reine
ne me quitte pas
ne me quitte pas
ne me quitte pas
ne me quitte pas
Ne me quitte pas
je t'inventerai
des mots insensés
que tu comprendras
je te parlerai
de ces amants-là
qui ont vu deux fois
leurs coeurs s'embraser
je te raconterai
l'histoire de ce roi
mort de n'avoir pas
pu te rencontrer
ne me quitte pas
ne me quitte pas
ne me quitte pas
ne me quitte pas
On a vu souvent
rejaillir le feu
d'un ancien volcan
qu'on croyait trop vieux
il est paraît-il
des terres brûlées
donnant plus de blé
qu'un meilleur avril
et quand vient le soir
pour qu'un ciel flamboie
le rouge et le noir
ne s'épousent-ils pas
ne me quitte pas
ne me quitte pas
ne me quitte pas
ne me quitte pas
Ne me quitte pas
je ne vais plus pleurer
je ne vais plus parler
je me cacherai là
a te regarder
danser et sourire
et à t'écouter
chanter et puis rire
laisse-moi devenir
l'ombre de ton ombre
l'ombre de ta main
l'ombre de ton chien
ne me quitte pas
ne me quitte pas
ne me quitte pas
ne me quitte pas.

Edith Piaf

Le ciel bleu sur nous peut s'effondrer
Et la terre peut bien s'écrouler
Peu m'importe si tu m'aimes
Je me fous du monde entier
Tant qu'l'amour inond'ra mes matins
Tant que mon corps frémira sous tes mains
Peu m'importe les problèmes
Mon amour puisque tu m'aimes

J'irais jusqu'au bout du monde
Je me ferais teindre en blonde
Si tu me le demandais
J'irais décrocher la lune
J'irais voler la fortune
Si tu me le demandais

Je renierais ma patrie
Je renierais mes amis
Si tu me le demandais
On peut bien rire de moi
Je ferais n'importe quoi
Si tu me le demandais

Si un jour la vie t'arrache à moi
Si tu meurs que tu sois loin de moi
Peu m'importe si tu m'aimes
Car moi je mourrais aussi
Nous aurons pour nous l'éternité
Dans le bleu de toute l'immensité
Dans le ciel plus de problèmes
Mon amour crois-tu qu'on s'aime
Dieu réunit ceux qui s'aiment

2 comentaris:

Anònim ha dit...

Aneris, son dues cançons de dos autors que crec no poden competir en una elecció.
Les dues parlen d'amor, les dues estàn molt ben executades i els dos intèrprets hi posen tot el seu sentiment. Per tant, per mi no es que sigui difícil escollir-ne una, és que m'és impossible.

Aneris ha dit...

No i podia haver un altre resposta per mi ,les dues em fan vibrar per igual..